Retour à la page d'accueil

Rechercher

Les manifestations dans le cadre du projet "De bois, de terre et d'eau"

Conférence "Le parler normand du Bessin : un univers méconnu"

Une conférence de Pierre Boissel, Jeudi 26 mai à 20h30

Salle culturelle de Balleroy-sur-Drôme (mairie)

 

 

Patois, dialecte, parler local, français régional, langue normande... Voilà bien des étiquettes d’un même produit considéré sous des angles différents.

 

Afin de répondre aux interrogations quant à la place et à l’avenir de nos patois normands, Pierre Boissel offrira une conférence sur le parler normand du Bessin le jeudi 26 mai 2016, à Balleroy-sur-Drôme (en salle culturelle, mairie, 20h 30).

 

Invité par les responsables du projet « De bois, de terre et d’eau » (programme de mise en valeur du patrimoine de l’Intercom Balleroy – Le Molay-Littry, Maison de la Recherche en Sciences Humaines de Caen avec le soutien de la DRAC de Normandie et du Conseil départemental du Calvados), Pierre Boissel vous ouvrira les portes d’un trésor méconnu. « Le patois du Bessin n’est pas une langue étrangère ni une langue morte comme le latin », rappelle cet ancien universitaire, agrégé de Lettres Modernes et spécialiste d’histoire de la langue française et de dialectologie normande. Si cette langue est bien connue des locaux et des anciens, on peut la considérer comme invisible mais omniprésente, un peu comme un continent enfoui mais intact. Derrière le linguiste, il y a le poète...  

Pour un public qui connaît mal le domaine, le patois est considéré comme un français déformé alors qu’il s’agit du latin qui a suivi sa propre voie. De quoi décomplexer toute une génération pour qui le patois était sa langue maternelle. Et à la question « I r’fait frè anieut », Pierre Boissel vous répondra « No verra cha d’mouain ! ».

 

Élisabeth Ridel

Vivre avec le loup ? Trois mille ans de conflit…

Un conférencier exceptionnel pour une conférence exceptionnelle

La réintroduction du loup en France interroge et pose le problème récurrent de sa cohabitation avec l’homme. Afin de répondre à cette question, les responsables du projet « De bois, de terre et d’eau » (programme de mise en valeur du patrimoine de l’Intercom Balleroy – Le Molay-Littry) ont décidé de faire appel à un conférencier exceptionnel, Jean-Marc Moriceau, qui donnera une communication vendredi 9 octobre 2015 à Balleroy. Professeur d’histoire moderne à l’Université de Caen et codirecteur du Pôle rural de la Maison de la Recherche en Sciences Humaines, Jean-Marc Moriceau a obtenu une chaire à l’Institut Universitaire de France afin de mener à bien ses travaux sur le loup. Spécialiste incontesté du loup, il a écrit plusieurs ouvrages sur la question : Histoire du méchant loup (2007), La bête du Gévaudan (2008), L’homme contre le loup (2011), Sur les pas du loup : tour de France et atlas historique et culturel du loup (2013), Le loup en question : fantasme et réalité (2015).

 

En collaboration avec la Médiathèque du Molay-Littry, un point d’information sur le loup a été créé afin de diffuser des informations : une sélection d’ouvrages, dont quelques-uns du conférencier, sont à disposition des lecteurs. Parallèlement, les animatrices de la Médiathèque, Sabrina Lecouturier et Nathalie Lécluse ont déjà organisé des animations pour les enfants autour du loup. Car, face au loup,  il vaut mieux ne se pas prendre pour un chaperon rouge…

 

Pratique :la conférence aura lieu le vendredi 9 octobre à 20h 30 en salle culturelle de Balleroy (mairie), elle est organisée en partenariat avec la Maison de la Forêt qui offrira à l’issu de cette conférence le verre de l’amitié. Entrée libre et gratuite.

 

Sites internet :

Homme et loup, 2000 ans d’histoire [http://www.unicaen.fr/homme_et_loup]

Maison de la Forêt - Office de Tourisme Balleroy – Le Molay-Littry [http://www.foret-otballeroylml.fr]

Exposition " La céramique du Bessin"

Jusqu'au 28 septembre 2015

Musée de la Mine, Le Molay Littry

 

 

Exposition "La céramique dans le Bessin"

 

 

Cette exposition, présentée jusqu’au 28 septembre 2015, a été réalisée sous la direction de Philippe Bernouis avec les agents du patrimoine du Molay-Littry et le soutien du Service Patrimoine du Conseil départemental du Calvados.

Elle s’inscrit dans le Projet Collectif de Recherche (PCR) De bois, de terre et d’eaupour la mise en valeur du patrimoine de l’Intercom Balleroy – Le Molay-Littry.

 

Exposition visible au Musée de la Mine du Molay-Littry, 10h-12h – 14h-18h, sauf le lundi.

 

 

 

Journée d'étude "le moulin à eau: production et paysage"

Mardi 12 mai 2015, à partir de 10h

Moulin de Marcy, le Molay Littry

 

En collaboration avec la municipalité du Molay-Littry et de la Maison de la forêt-Office de tourisme Balleroy-Le Molay Littry, Le Pôle rural et le Pôle maritime de la Maison de la Recherche en Sciences Humaines de Caen organisent dans le cadre dans leurs séminaires universitaires une journée d’étude intitulée  « Le moulin : production et paysage ».

 

Les organisateurs ne pouvaient pas mieux trouver que le Moulin de Marcy pour accueillir cette journée d’étude, où l’on pourra entendre, le mardi 12 mai 2015, quatre conférences autour de la thématique du moulin et de sa production :

· 10h Élisabeth Ridel : « Moulins à eau du Bessin, entre bois et marais : prospection-inventaire » ;

· 10h 45 Pierrick Pourchasse « Le transport et commerce du grain en mer Baltique au XVIIIe siècle » ;

· 14h 30 Alain Chatriot « Le marché du blé en France de 1914 à 1940 » ;

· 15h 15 Régis Barraud : « Moulin et paysage : exemple des vallées sud-armoricaines » ;

· 16h Conclusion de la journée d’étude ;

· 16h 30 Agnès Marie : « Visite commentée du moulin de Marcy ».

Vous serez accueillis dès 9h 30 par Guillaume Bertier, maire du Molay-Littry, et Michel Granger, président de l’Intercom Balleroy – Le Molay-Littry.

 

Cette journée d’étude est sous la responsabilité scientifique de Jean-Marc Moriceau, professeur d’histoire moderne à l’Université de Caen et codirecteur du Pôle rural, Philippe Madeline, professeur de géographie dans cette même université et codirecteur du même pôle, et Élisabeth Ridel, ingénieur au CNRS et codirectrice du Pôle maritime. Elle s’inscrit aussi dans le cadre du projet « De bois, de terre et d’eau » pour la valorisation du patrimoine de notre territoire. Pour celles et ceux intéressés plus particulièrement par les moulins de notre région, n’hésitez pas à venir nombreux écouter Élisabeth Ridel, dont la communication sera spécialement consacrée à un inventaire    provisoire des moulins d’hier et d’aujourd’hui de l’Intercom Balleroy – Le Molay-Littry et , surtout, ne manquez pas la visite commentée d’Agnès Marie, agent du patrimoine à la ville du Molay-Littry, qui vous fera connaître un moulin  familier, si bien ancré dans notre   paysage, qu’on en oublierait, parfois, toute son histoire et tous ses secrets de fonctionnement…

 

Pratique :

Accès et visite du moulin : 5 € 

Accueil à 9h 30, début du programme 10h et visite commentée du moulin 16h 30.

Contact :

Courriel : maisondelaforet@orange.fr

Tél. 02 31 51 96 56

Site : http://foret-otballeroylml.fr/

 

 

Conférence "Potiers et poteries du Bessin"

Mercredi 29 avril 2015, à 20h30

Salle culturelle, Balleroy

 

 

« Potiers et poteries du Bessin : histoire et archéologie d’un artisanat rural

du XIe au XXe siècle en Normandie »

 

Le Bessin qui s’étend autour de la ville épiscopale de Bayeux en Normandie est une région potière réputée depuis le 12e siècle. Installée d’abord dans la seigneurie du Molay, cette activité artisanale prospère a traversé le temps et perdure encore aujourd'hui autour de Noron-la-Poterie. Tantôt grâce à l’archéologie, tantôt grâce aux documents d’archives, il a été possible de suivre, du 11e au 20e siècle, dans le temps et dans l’espace, la vie de la communauté des potiers, de connaître le détail de leur production potière, et d’avoir un aperçu sur la fabrication des pavés et plates-tombes. Remarquable exemple de continuité, les potiers du Bessin montrent comment une communauté artisanale a su s’adapter, technologiquement et économiquement, à des contextes nouveaux et à des modes nouvelles.

 

Anne-Marie Flambard Héricher est professeur émérite d’archéologie et d’histoire médiévale à l’Université de Rouen et chercheur à l’Université de Caen, au Centre de recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales. A.-M. Flambard Héricher a dirigé de nombreux chantiers de fouille, en France et en Italie, ainsi que des colloques internationnaux, non sans avoir oublié sa vocation première, l’enseignement. En retraite, elle continue à s’investir dans la recherche et dirige notamment la revue internationale Archéologie médiévale. Pour couronner l’ensemble de sa carrière, elle a été promue chevalier de la Légion d’honneur en 2014.